Boutique


Braies mi-longues
Braies mi-longues en lin.
Présence de 2 oeillets laissant apparaître le cordon de ceinture pour y venir nouer des chausses séparées.

Sources :
Bible de Sainte-Geneviève. France, 1370
BNF - Vaticinia de summis pontificibus - Latin 10834 f.11r, 15e siecle

Options possibles :
- coutures apparentes faites à la main
- matière : lin ou chanvre

Prix : à partir de 39€
Chaperon "Turban"
Chaperon en vogue sur la 2ème moitié du XVème siècle.
Chaperon "turban" à cause du boudin qui lui sert de support.
En réalité il se rapproche plus d'un chapeau, résultat de la mode précédente où porter son chaperon par l'ouverture de tête avec le bord roulotté était de bon goût.

Options possibles :
- Autre matière que la laine : soie, brocart, velours
- Bordure décorée avec découpures particulières (feuilles de chênes, créneaux, etc)

Sources :
Quentin Massys the Elder
Bibliothèque royale de Belgique, Ms 9278-80, fol. 1
Le Livre des propriétés des choses, BNF, Français 135, fol. 193

Prix à partir de 49€
Chaperon Homme 14e - 15e siècle
Chaperon porté de 1330 à 1450 environ.
Il possède une longue cornette, et s'allonge par rapport au chaperon du 13e siècle afin de recouvrir les épaules.
On peut le porter de plusieurs façons, notamment comme un chapeau.
On le voit sur toutes les classes sociales mais passé 1450, il se retrouve surtout chez les personnes plus âgée ou de statut moyen à bas.

Sources :
Chaperon de l'homme de Bocksten (14e siecle)
Responses aux questions du roy Charles VI, Pierre le Fruitier dit Salmon,fol 119r ; BNF, ms. fr. 23279 (15e siecle)

Options possibles :
- mi parti possible au 14e siecle
- Avec ou sans doublure
- Coutures apparentes faites à la main
- Broderies (14e) ou points décoratifs
- Découpures décoratives (créneaux, vaguelettes, feuille de chêne, etc)

Prix à partir de 48€ (laine doublé lin)
Chausses séparées "rondes"
On trouve des traces de ces chausses sur une trés longue période et plusieurs exemplaires ont été retrouvés.
Elles sont courantes au 13e siècle, évoluent beaucoup durant le 14e siecle mais ne disparaissent pas pour autant car elles perdurent jusqu'au 15e siècle pour certains statut.
Elles sont en laine et s'attachent à la ceinture des braies au 13e siècle, et plus tard au vêtement de dessus.
Elles sont dites rondes car l'ouverture est de forme arrondie.

Sources :
Haithabu (10e siecle, viking), Herjolfsnes (1150-1530), Homme de Bocksten (1350)

Options possibles :
- coutures apparentes faites à la main
- ajout d'étriers ou pieds pleins

Prix à partir de 69€
Chausses à pont levis
Les chausses à pont levis, autrement appelées "à plein fond", apparaissent au 15e siècle.
Elles sont taillées dans le biais du tissu pour épouser au mieux la forme des jambes.
Elles peuvent avoir des étriers (bande de tissu passant sous le pied) ou des pieds pleins (comme des chaussettes).
Ces chausses ont plusieurs paires d'œillets le long de la ceinture afin de pouvoir les attacher au pourpoint qu'on porte par dessus la chemise.
Elles sont rarement bicolores et peuvent être orné d'un symbole sur une cuisse pour les statuts nobles.

Sources :
Chroniques sire Jehan Froissart, Folio 328v
La justice de l'empereur Otton (Musée des Beaux Arts, Bruxelles)

Options possibles :
- doublure lin jusque mi cuisse
- couture apparentes faites à la main
- pas d'œillets le long de la ceinture (modèle plus économique)
- ajout d'étriers ou pieds pleins
- ajout d'une décoration sur la cuisse

Prix à partir de 125€
Pourpoint simple
Pourpoint simple de la 2e moitié du 15e siècle.
Il se porte par dessus la chemise mais il est très souvent dissimulé par la robe/surcot du dessus.

Sources :
Musée Saint Loup, L'acrobate (15e siecle)
"Les quatre état de la société: Le travail, La noblesse, La pauvreté, État de sauvage" (1500)
Des cas des nobles hommes et femmes malheureux par Giovanni Boccaccio

Options possibles :
- Matières : laine, velours, brocart, soie
- Avec ou sans doublure
- Coutures apparentes faites à la main
- Ouverture des manches avec laçage ou bontons
- Avec ou sans œillets pour attacher les chausses

Prix : à partir de 189€
Robe masculine noble - 15e siècle
Vêtement typique de la 2eme moitié du 15e siècle.
Cette robe masculine ressemble dans sa structure à un manteau.
Elle s'ouvre par devant grâce à des petits crochets dissimulés côté doublure.
Les manches sont amples et bouffantes à l'épaule pour revêtir un pourpoint à maheutres en dessous. Elles sont parfois pertuisées (fendues) pour laisser passer les bras au travers.
La robe peut avoir plusieurs longueurs différentes : chevilles, genoux (bâtarde), ou courte et peut être fendue sur les côtés.

Sources :
Portraits de Rogier Van der Weyden
Regnault de Montauban, tome 3, Ms-5074 (1451-1500)

Options possibles :
- Tissu extérieur : Laine, brocart, velours
- doublure : fourrure, soie, blanchet, lin
- Type de fourrure : Fausse, vraie recyclée, vraie neuve (fournisseur français en règle)
- Avec plis préformés aux épaules ou sans

Prix : à partir de 279€