Boutique


Ceinture demi-ceint
Le demi-ceint est une ceinture féminine qui apparaît au 14e siècle, elle devient très courante au 15e siècle.
Elle peut être en cuir, tissée en laine ou soie, ou bien encore en cuir gainé de velours.
A chacune de ses extrémités 2 pièces métalliques appelées "capsulae" plus ou moins ouvragées viennent se rattacher par une chaînette.
Le réglage se fait par un crochet directement sur la chaîne qui peut être longue et terminée par un pendant décoratif à son extrémité.

Sources :
Elizabeth Seyntmour, 1475, Beckington, Somerset.
Horae ad usum romanum, Latin 1156B Folio 58r (1401-1500)
Femme au miroir et au bain, tapisserie de l'apocalypse, Angers, 1380

Assemblage sur mesure.
Chaperon femme 14e siècle
Ce type de chaperon est typique du 14e siècle. Il est ajusté et se boutonne sur l'avant.
Il se porte le plus souvent déboutonné sur une autre coiffe en lin.
Il peut être d'une seule couleur ou mi-parti (bicolore).

Options possibles :
- avec ou sans doublure
- boutons métalliques ou en laine
- coutures apparentes faites à la main
- doublure : lin, blanchet (fine laine blanche), soie

Sources :
Très belles Heures de Notre-Dame (BnF NAL 3093, folio 161v), 1375-1425 c.
Fouille de Londres no. 246
Roman d'Alexandre

Prix à partir de 69€
Chemise femme
La chemise fait partie des sous vêtements. Elle se porte tout au long du Moyen Age.
Elle peut être en lin, chanvre, ortie ou futaine.
Son ampleur et donc le nombre de godets peut varier en fonction du statut de son porteur.
Les manches et cols s'adaptent à la mode des vêtements portés par dessus.
Le col peut être fendu pour les femmes qui allaitent.

Sources :
Ancien testament français, f.42v, env. 1250
Les Très Riches Heures du duc de Berry

Options possibles :
- Coutures apparentes faites à la main
- Col rond, en V ou avec amigaut
- Matière : lin (blanchi ou naturel), chanvre

Prix à partir de 74€
Chemise femme sans manches
Chemise sans manches sourcée 2eme moitié 14e et 15e siècle.
Interprétation simple par rapport aux sources à disposition.
Il existe un haut de chemise daté de la fin du 15e siecle qui a été retrouvée et conservé.
Il est assez complexe et joue un vrai rôle de soutien pour la poitrine mais on peut supposer qu'il existe des modèles plus simples lorsqu'on observe l'ensemble des représentations.
La chemise est cintrée par une ceinture en lin ajustable par une aiguillette.
On observe alors un plissage naturel formé par le cintrage.

Sources :
Codices vindobonenses 2759-2764- Bibliothèque nationale d'Autriche - Vienne
Codex de Jenský Rep. Tchèque, IV.B.24, f. 78v - 1490-1510
Castle Ranis, Thuringen (Germany) - Chemise daté du 14e siecle retrouvée, photographiée puis perdue.

Options possibles :
- Coutures apparentes faites à la main
- Col rond, en V ou avec amigaut
- Matière : lin (blanchi ou naturel), chanvre
- Bretelle plus fines
- Broderie

Prix : A partir de 65€
Coiffe de Ste Brigitte
Coiffe présente dès le 13e siècle et qu'on suppose encore portée durant le 15e siècle. C'est un peu l'équivalent de la cale masculine pour les femmes.
Une coiffe a été retrouvée lors de la découverte d'une relique attribuée à Ste Brigitte d'où cette appellation couramment employée de nos jours.
Elle est datée de la fin du 13e siècle.
La coiffe retrouvée est ornée de plusieurs broderies dont un point de chevrons entrelacé.
Elle peut se porter seule ou bien servir de base pour un voile ou un chaperon.

Options possibles :
- Avec ou sans broderie
- Coutures apparentes faites main

Prix à partir de 19€
Robe 14e siècle - type 1
Cette robe aussi appelée cotte se porte sur la chemise. Elle est taillée près du corps sur le buste puis s'évase.
Son encolure peut être trés large jusqu'à dévoiler complètement le haut des épaules.
Elle s'ouvre sur le devant par de multiples boutons.
Les manches sont ajustées et boutonnées.

Sources :
Speculum humanae salvationis Latin 511 Folio 16r
Fouilles d'Herjolfsnes

Options :
- avec ou sans doublure
- couleur unie ou bicolore
- Boutons métalliques
- Coutures apparentes faites à la main

Prix à partir de : 295€