Boutique


Cale 3 parties
Coiffe en lin, communément appelée une cale, courante à partir du 12è siècle.
Peut s'attacher sous le menton. Se porte seule ou associée à une autre coiffe (chapeau de paille, chaperon, etc).

Celle-ci est réalisée en 3 morceaux, pour épouser au mieux la forme du crâne.
On s'orientera vers un modèle en 2 parties pour le 13e et 14e siècle.

Sources : exemplaire retrouvé en Italie daté de 1470-1540.

Option possible :
- Coutures apparentes faites main
- Matière : lin ou chanvre

Prix : à partir de 15€
Chaperon "Turban"
Chaperon en vogue sur la 2ème moitié du XVème siècle.
Chaperon "turban" à cause du boudin qui lui sert de support.
En réalité il se rapproche plus d'un chapeau, résultat de la mode précédente où porter son chaperon par l'ouverture de tête avec le bord roulotté était de bon goût.

Options possibles :
- Autre matière que la laine : soie, brocart, velours
- Bordure décorée avec découpures particulières (feuilles de chênes, créneaux, etc)

Sources :
Quentin Massys the Elder
Bibliothèque royale de Belgique, Ms 9278-80, fol. 1
Le Livre des propriétés des choses, BNF, Français 135, fol. 193

Prix à partir de 49€
Chaperon 13e siècle
Modèle de chaperon porté au 13ème siècle, il est relativement court et sans cornette (= queue au bout du chaperon plus ou moins longue).
Fin 12e - debut 13e il est porté par les travailleurs. Vers 1250 on le trouve représenté sur des femmes.
Vers la moitié du 13e siecle le port du chaperon se généralise dans toutes les classes de la société, les matières utilisées indiqueront le statut.
Il est souvent représenté fendu sur l'avant, mais on le trouve aussi fermé et plus rarement avec 1 bouton.

Source :
Bible de Maciejowski, fol. 17V ; vers 1250
Cambridge University Library ; MS Ee.3.59 ; fol. 4v.
Nouvelle acquisition latine 16251. Fol. 69v. St Mathieu

Options possibles :
- avec ou sans doublure
- doublure en lin, chanvre, fourrure ou soie
- coutures apparentes faites main

Prix à partir de 39€
Chaperon Homme 14e - 15e siècle
Chaperon porté de 1330 à 1450 environ.
Il possède une longue cornette, et s'allonge par rapport au chaperon du 13e siècle afin de recouvrir les épaules.
On peut le porter de plusieurs façons, notamment comme un chapeau.
On le voit sur toutes les classes sociales mais passé 1450, il se retrouve surtout chez les personnes plus âgée ou de statut moyen à bas.

Sources :
Chaperon de l'homme de Bocksten (14e siecle)
Responses aux questions du roy Charles VI, Pierre le Fruitier dit Salmon,fol 119r ; BNF, ms. fr. 23279 (15e siecle)

Options possibles :
- mi parti possible au 14e siecle
- Avec ou sans doublure
- Coutures apparentes faites à la main
- Broderies (14e) ou points décoratifs
- Découpures décoratives (créneaux, vaguelettes, feuille de chêne, etc)

Prix à partir de 48€ (laine doublé lin)