Houppelande masculine

    0.00 € 0.00 € -0.0 EUR

    0.00 €

    Cette combinaison n'existe pas.

    Ajouter au panier

    La houppelande est un surcot qui se porte durant la 2e moitié du 14e siècle jusqu'au début du 15e siècle.
    Elles sont particulièrement à la mode entre 1490 et 1410.

    La forme des manches évoluent, on en trouve des large droites qu'on peut replier sur le bras pour montrer la doublure et les manches du pourpoint.
    Les plus emblématiques sont les manches qui s'évasent en une très large ouverture, d'autre peuvent se resserrer d'un seul coup sur le poignet.
    La longueur est variable, on en trouve avec des ouvertures au col, sur toutes la longueur ou bien sans ouvertures.
    Le col de la houppelande change beaucoup, de inexistant à démesuré. Au sommet de la mode il est extrêmement long jusqu'à touché le menton, voir les oreilles.
    Elles peuvent être décorées d'appliques en laiton, et emblèmes.

    Sources :
    - Tacuinum sanitatis - Cod.Vindob. S. n.2644,folio 67r. (1390)
    - La Houppelande de Jean de Görlitz

    Options possibles :
    - longueur, col, ouverture, manches variables
    - matières : laine, soie, velours
    - doublure : soie, fourrure, lin, blanchet
    - coutures apparentes faites main